Le long de l'Eurovéloroute 6

L'Eurovéloroute 6 relie Nantes à Budapest en suivant le long des canaux et rivières des voies vertes et routes aménagées (ou partagées) sur quelques 3650 km. C'est relativement plat puisque le tracé suit la Loire, le Canal du Centre, de la Saône, du Canal du Rhône au Rhin, du Doubs etc.....

Le tracé emprunte donc les chemins de halage des canaux et rivières sur des revêtements quasiment impeccablement goudronnés. Quelques chemins sont bien sûr anciens mais toujours roulant. Au fil des années, les tronçons manquant qui passait par les petites départementales sont réalisés sécurisant encore un peu plus la partie française de l'itinéraire. Toutefois quelques portions ne pouvant être réalisées en voies vertes suivent les petites départementales en partage avec les voitures, l'information de partage est toujours très présente.

Les régions mettent tout en oeuvre pour valoriser cette véloroute L'affichage y est clair et précis

C'est le tracé idéal pour traverser la France et voyager à vélo par étapes ou tout simplement pour se promener en famille.. L'idée pour nous était de faire une partie de cette véloroute européenne au départ de Paray le Monial jusqu'à Besançon voir Montébéliard dans le Doubs en fonction de la météo et de la fatigue de Meije.

Le Camping Car trouve tout naturellement son intérêt ici puisque qu'après le départ des vélos le matin, je rejoignais directement le lieu prévu pour l'arrivée. De là, j'enfourchais mon vélo avec le repas de midi et remontais à la rencontre de mes cyclistes...... 

Arrivés à Paray le Monial dimanche soir sous une chaleur écrasante de 34° vers les 21h, il fut difficile de dormir. Je choisi le parking de la voie verte avant Paray plutôt que l'aire de service. Un CC est déjà là et passera la nuit avec nous : A deux on est plus fort m'a dit son propriétaire....!

 

Paray le Monial - Saint Léger sur Dheune (71)

Départ matinal pour éviter la chaleur mais le soleil "tape" déjà. Je vais poser le CC à Montceau les Mines quelques 20km plus loin et revient en arrière sous une chape de plomb. Ce qui est pratique le long de cette Eurovéloroute, ce sont le aménagements. On y trouve pas mal de bancs et tables pour y casser la croute. L'étape était petit (38km) Delphine continue jusqu'à Saint Léger sur Dheune.
J'avais contacté Jean Claude, un camping cariste en Dethleffs habitant la région. On s'est donné RDV sur le parcours et ils sont venus avec son Fortero bleu. Ce sera sur le port de Saint Leger que nous attendrons confortablement assis à discuter l'arrivée de notre cycliste passablement fatiguée par 78 km sous la chaleur.

Attention.. pâtes à l'horizon !

Jean Claude connait un terrain de camping à Couches (6km de là) et nous y passeront une nuit calme et tranquille. 
Terrain municipal d'ailleurs très sympa ! Sacrée rencontre avec Jean Claude et Danielle qui donne envie tout naturellement de se revoir rapidement.
Un regret toutefois : on aurait du manger ensemble ce soir là. Ce n'est que partie remise !

 

Saint Léger sur Dheune - Seurre (21)

Encore une journée sous la chaleur mais le paysage est reposant. On longe le Canal du Centre, coucou aux bateaux qui comme nous voyagent.... et arrêt à Chalon sur Saône. De là, on mange tranquillement dans le CC pour rejoindre Seurre.

Camping cars, vélos, bateaux... tous Voyageurs !

 

A Seurre, le terrain de Camping municipal jouxte la piscine ! Chouette, Meije est contente. Après une bonne trempette bien méritée, je rejoins le CC. En passant devant un vieux CC j'engage la conversation avec son proprio. C'est un intégral RMB allemand de plus de 25 ans (je m'en veux de ne pas avoir fais de photos) J'avais bien entendu parler de RMB par LeVoyageur qui réalise un gros camping Car PL actuellement très haut de gamme. Ces gens d'Etrigny vers Tournus (71) me font visiter l'intérieur. Tout en en acajou et très très bien conservé, nickel et propre. Le luxe et haut de gamme à l'époque. 150 000 km pour ce 5 cylindres Mercedes. Autant dire juste rodé !!! Ils l'ont acheté 15 000 euros il y a quelques mois et en sont particulièrement fiers. Il y a de quoi car il attire l'oeil. Les ancîens propriétaires avaient vendu leurs appartement à Lyon pour pouvoir acheter ce RMB devenu quasiement maintenant objet de collection.
Pour le soir nous cherchons un resto qui fait de la pochouse, une spécialité à vrai dire de Verdun sur le Doubs distant de quelques 20km. Mais les restos sur Seurre servant de la pochouse  décongelée nous nous rabattons sur le resto/snack du camping (d'ailleurs pas du tout terrible)

 

Seurre - Dole (39)

De Seurre l'étape s'arrêtera à Dole dans le Jura. L'aire service étant toute nouvelle sur un parking de parc de loisirs et loin du centre, il est autorisé de se garer pour la nuit sur le grand parking à coté du port. De là, on accède directement au centre ville. Un peu inquièt tout de même, j'accoste les policiers à VTT pour savoir si on peut rester là... pas de soucis et mettez même au fond, vous n'aurez pas les bruits de la route ! Vloilà une vilel qui a tout compris du tourisme et des camping caristes ! 


Tables, bancs et même des support pour poser les vélos. Impec la véloroute Dole, très jolie ville et accueillante

Une calêche fait le tour de la ville.. il reste trois places..... et hop on embarque sous la pluie !!. Le reste de la soirée ? La pluie s'est arrêtée et nous avons trouvé un petit resto au top. Oeufs en meurettes au Chardonnay blanc (jamais vu..) qui restera gravé dans mes papilles... ! Rien à voir mais rien du tout avec le resto du camping de Seurre la veille :-)

Dole - Besançon (25)

Aujourd'hui, pas de vélo. Il pleut ce matin. Nous allons rejoindre Besançon directement. Passant devant un panneau "Grotte d'Osselle", je décide d'aller la visiter. 
On a juste le temps d'arriver qu'une visite commence. Parfait !

Une impresionnante collection de minéraux nous est présentée avant la visite de la grotte. 1,2 km de visite aller sous terre soit 2,4 km en sandale. J'ai froid aux pieds :-)
Visite sympa sans plus pour moi. Je préfère de loin celle de Choranche dans le Royans (38). La guide récite à la lettre ce quel a appris par coeur sans y apporter une touche personnelle.. avec une intonation de voix proche de celles des commentaires de Capital sur M6 ! Pas une fois du reste elle n'évoquera les mots techniques que sont : Draperies, gours, chandelles....  ni n'expliquera aux enfants que stalagtite ça TOMBE et stalagmite ça MONTE. Ayant fait plusieurs années de la spéléo, j'expliquerais donc moi même à Meije ce qu'elle voit sous terre. Je n'ai pas donné de pourboire à cette guide... elle ne l'a pas mérité :-) non mais quand même !!!!

Des ours à Osselle ?
Quelques draperies de calcites à Osselle Besançon et son aire de service plutôt bien située mais bruyante

Le soir je rejoins directement l'aire de service de Besançon situé en plein centre ville. Très pratique pour visiter mais très bruyant la nuit et sans air, autant dire que la nuit fut chaude. Il est trop tard pour visiter la citadelle, nous ferons un petit tour en ville puis chercherons un resto (encore ?) 

Et oui, encore un petit resto sympa malgré les commentaires peu agréables trouvé sur le net. (merci l'Iphone). Il parait que c'est long à servir et qu'on ressort en sentant le graillon. Ben on a été servi très rapidement, très agréablement et le graillon ? normal, on a pris raclette et fondue bourguignogne pour ma part. Comme quoi, il faut aussi se méfier des commentaires des gens jamais content ....... je dirais même que l'on s'est régalé.

   
Ca va, je n'ai pas perdu la main pour faire des photos de nuit sans pied !

 

Besançon - Montbéliard (25)

Dernière journée avant le retour. Si la nuit à été chaude et bruyante, la journée s'annonce plutôt sympa et pas trop chaude pour rouler.
Tiens , un CC LeVoyageur du 38 garé à proximité  de moi ! Ne serait ce pas André de Moirans ? non.... Après avoir discuter avec lui juste avant qu'il ne parte de bonne heure, il s'agit d'un autre membre du Cercle des LeVoyageur qui rejoint le Luxembourg pour un circuit d'une dizaine de jours entre CC de la marque. Je reçois un mail dans la foulée... André qui me dit qu'il est aussi en route pour le Luxembourg et que c'est son ami qui à passé la nuit à Besançon avant de reprendre la route pour les retrouvailles... Heureux retraités en CC !!!!!!
Je pose le CC à Baume les Dames et repart à la rencontre de mes filles.

Meije toujours fascinée par les éclusages de bateaux sous un ciel menaçant

L'aire de CC de Baume est particulièrement accueillante, très verte et placé en bordure du canal à coté du port. L'endroit est grand et très connu car il y au bas mot....40/50 CC. A 15h, c'est complet !!!!
Delphine  décidé de rouler jusqu'à Montbéliard. 75 km plus tard, je la récupère à l'entrée de la ville juste au moment ou la pluie commence à tomber. On décide donc de rentrer sur l'Isère et de rouler de nuit, j'aime bien personnellement. C'est loin Verdun sur le Doubs me dit elle ?
Juste un totu petit détour pourquoi ? on pourrait manger une pochouse !!!!!!

Qu'à cela ne tienne... je prend la route pour Verdun sous une pluie battante. Il est 19h lorsque l'on trouve un restaurtant qui fait de la pochouse fraiche et non congelée :-)
Oeufs en meurette au vin rouge (un régal) pochouse, fromage et dessert (poire confite au sirop avec caramel au sel de guérande) aie aie aie.. faut conduire maintenant, il reste 150 km pour rejoindre le nord isère par les petites routes. le démarrage fut dur mais le retour sous la pluie s'est bien passé.

La fameuse pochouse de Verdun sur le Doubs.
Quatre poissons de rivière : Carpe, Brochet, Anguille et Sandre cuits dans une sauce au vin blanc !

Si je dois résumer tout ça ? Très belles balades le long des canaux et rivières, très bons restaurants mais la pochouse... bof bof... ça casse pas des briques !!!!  

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×