De Courtenay à Pise

Vendredi 22

Et voilà, nous sommes à Pise.
Nous sommes arrivés à 19h après 9 heures de route et presque 600 km , je devrais plutôt  dire de l'autoroute. Pas mal de monde à l'approche de Genova et quelques.... 50/60 tunnels à passer. Enormément de Camping Car croisés.. que des Italiens. La culture du CC n'a rien à voir avec la France. Ce sont des accrocs ici on dirait !
13,2l au 100 sur les 450 premiers km. C’est correct je roule à 105-110 km. J’apprécie le moteur V6 qui ronronne et réagit à chaque sollicitation de la pédale. Ce CC est une véritable machine à avaler les kilomètres car on est confortablement assis au volant et je me dis que j’ai bien fais de faire installer le Tempomat par Mercedes. Une simple pression du doigt et la route défile devant nous. A l’arrivée, pas de fatigue ressentie, j’arrive presque reposé !
Les paysages défilent comme au cinéma. Il faut dire que l’écran 16/9 qui est devant nous est un immense pare brise avec vue panoramique sur le monde.


Super soleil toute la journée malgré ce soir des gouttes de pluie qui ne mouillent que... la poussière ! 23h cette nuit et encore 24° dans le CC. Plus besoin de mettre le chauffage central en route désormais (que je pensais en arrivant en Italie).

Nous sommes donc à Pise sur le parking des camping-cars et nous ne sommes pas seuls. Faut dire que l’on ne peut pas se positionner ailleurs….
12 euros la nuit avec le 220V.. le 220V en théorie car toutes les places ne sont pas raccordées au réseau électrique et de mon coté…. Il n’y a pas de borne. Les emplacements avec courant sont bien entendu très prisés. Ce n’est pas grave. J’ai assez d’autonomie avec mes deux grosses batteries de 130 Amp pour la cellule. Sur cette aire de service, il n’y a que des italiens deux espagnols, deux allemands, un français, un belge. !!! Quelques 80 CC sur le parking à quelques 500m de la fameuse tour. Le parking est complet. Il fallait bien arriver avant 20h00 pour avoir une place ou en trouver une sans trop faire de manœuvres.

 

Depuis que nous avons passés Genova, le nombre de CC sur autoroute est impressionnant. Il faut dire que le  péage de l’autoroute est comme pour les voitures alors qu’en France, le tarif est supérieur.
Autre chose que je me suis aperçu, 80% des CC italiens sont de capucines et … contrairement à la France, des personnes jeunes au volant. Ce sont des familles qui voyagent à bord de ces CC capucines. En France, ce sont des retraités à bord d’ intégraux (ou en attente de retraite J )…. Pourtant ces capucines consomment en théorie plus qu’un intégral et le prix du GO ici est… lié à la Lybie ? je crois bien !!!!! 1,457 sur autoroute et 1,445 sur route. Il semble que cela soit le même prix sur autoroute que sur route.

La première chose que nous avons fait avec Meije en arrivant à Pise, c'est d'aller voir si on pouvait redresser la  Tour ... que NENI !!! Cette tour est belle... magique et telle que je me l’imaginais. Ce qui m’a impressionné le plus en la découvrant ( à part son penchant vers le sol) c’est la blancheur de ses pierres. Tous les édifices qui l’a côtoie sont pareils. Il était 20h lorsque nous sommes passé lui rendre visite, on y retourne demain avant de repartir. Il y a un nombre incalculable de vendeur de babioles tous issus de la même origine ethnique semble t’il. Difficile de dire laquelle, je pencherais pour Sri Lanka. On trouve aussi des vendeurs à la sauvette, des qui vous proposent des ROLEX... C'est dingue comme les ROLEX italiennes ne sont pas chères !!!!!


Il était tard lorsque nous sommes allé voir la Tour mais même à cette heure avancée, il y a encore bon nombre de personnes qui comme nous essayaient, devant l’appareil photo, de retenir de leurs bras musclés la Tour afin qu’elle ne tombe ou autre variante… lui faisait un bisou… ! incroyable même tard le soir.
Un lieu magique il me semble et on oublie tout en la regardant. Au point qu’il faille faire attention à son appareil photo, sa caméra, son portefeuille… il y a une faune incroyable pourtant la police est omniprésente… à bord de véhicule sillonnant le secteur piéton au ralenti. On se sent presque en sécurité.

En rentrant au CC une petite boutique nous tendait les bras... Mozzarella, Mortadelle, tomates italiennes, Chianti.. on a craqué et on s’est régalé. Pour me faire comprendre en italien, j’ai inventé une nouvelle langue. Un mélange de français d’anglais, 2/3 mots d’italien et des gestes. Tout y passe et ça marche.
Meije a été super gentille toute la journée. Tu sais Papa, j'ai pas vu le temps passer !!! j’avais un peu peur que la route soit longue pour elle d’autant plus que ce n’est pas fini car demain et dimanche seront encore deux jours de route pour rejoindre Naples.
Je viens de trouver une connexion parmi tous ces CC qui ne savent même pas qu'ils peuvent rester en contact avec l'internet.. Une simple Yagui sur le toit (la 11 DB) pointée à l'arrache et voila que je trouve du wifi gratuit... trop fort !!!!
Demain.. on retourne à la Tour. On va monter les 296 marches.. faire quelques photos de nos deux mascottes que sont Tita et Pépère et on reprend la route

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×