Italie : San Remo Février 2012

 

gilles.jpg

J'avais prévu de descendre rejoindre des amis camping caristes du coté de Carry le Rouet près de Martigues et d'y passer une semaine avec Meije mais c'était sans compter sur la météo pourrie de ce mois de février. Neige et vent fort étaient au RDV.. mes amis avec leur Concorde de 10.60m ne sont pas venus du peur du vent principalement sur la route. Qu'à cela ne tienne avec Meije, nous allons chercher le soleil puisque celui là ne veut pas se montrer.

Un bref regard sur les prévisions... direction la cote italienen du coté de San Remo.
Dimanche soir nous partons et comme à mon habitude, je roule de nuit. La route est à moi, je ne prends pas du tout l'autoroute cette fois.!
Arrêt vers Valence pour manger puis à Senas vers Aix en Provence pour dormir.
-12° au petit matin.... Papa je prends ma douche ? non ! si j'ai les cheveux gras.....! bon ben va y !
C'est comme ça que je me suis retrouvé avec l'évacuation des eaux usées gelée. pas grave en soi puisqu'après avoir "écoper"
le bac à douche nous reprenons la route et vers Nice le glaçon a fondu avec les 6° de la journée.
Par contre le chauffage central a fait des siennes. 13° seulement au tableau d'affichage de l'Alde alors qu'il y avait 22° dans le CC.
J'ai supposé que le caisson ou se trouvait la sonde était un vrai frigo depuis une semaine avec les températures très basses -19°
que nous avons subit à la maison. En arrivant à la hauteur de Nice, le soleil réchauffant le véhicule et les parois,
tout est revenu progressivement dans l'ordre.

J'ai quand même pris l'autoroute pour passer la frontière et sortir à San Remo.
En arrivant je file vers un terrain de camping ACSI à 16 euros la nuit.
Problème : plus de 6.30m c'est 26 euros ! Ah !!!!! piscine dhiver fermée alors qu'il est précisé qu'elle est ouverte....
Accès à la mer grillagé..... arbres empéchant de recevoir la TV.... et 3 Amp de courant. Mais qu'est que vous  voulez que je fasse avec 3 Amp ?
Je peux vous mettre 6 Amp... Pareil, le chauffage ne parchera pas....
Je récupère mes papiers et demi tour, je rejoins l'aire de camping car municipal à coté du camping... 10 euros et la TV fonctionne :-) .....
Bord de mer et espace au soleil !

ital11.jpg


Nous resterons une nuit et visiterons les environs de San Remo et ses ruelles.
Je n'avais pas pris les vélos.... la boulette !!! mais je ne pensais pas trouver un si beau soleil.
Nous aurions pu visiter plus confortablement. Une autre fois peut être ?
L'essence a bien augmentée ici en Italie depuis l'année dernière : 1.80 euro le litre de gasoil, c'est 40 cts de plus qu'en France.
24 euros de plus un plein de 60 litres. Cela commence à se sentir sur le budget.

Lentement au rhytme de la vie italienne nous rejoignons le but de notre étape : Finale Ligure juste avant Savona.
Nous y resterons deux nuit, garés sur l'aire de camping car qui n'est en fait qu'un parking de bord de mer.
Ce parking sert aux ouvriers de l'Usine Piaggio Aero. Il faut un badge pour s'y garer et nous sommes le seul CC et le seul véhicule la nuit venue.
J'active l'alarme en périphérique et Meije couche avec moi.... Au petit matin en se levant..... l'alarme se déclenche. La volumétrie ne s'était pas désactivée.

ital24.jpg ital21.jpg
Finale Ligure, le parking des ouvriers Piaggio et 18 euros la nuit ! Vidange et robinet au fond du parking...

 

Dans la minute qui suit, l'employé municipal vient prélever 18 x 2 euros (deux jours) pour le stationnement !!! Il devait guetter notre réveil :-)
Il y a une aire de vidange et un point d'eau non fermé; il en gèle pas par ici......

ital12.jpg ital10.jpg
Ma cuisinière perso ? Dans un magasin de pâtes fraiches....

Ces deux jours seront occupés à la visite, les boutiques, les devoirs, et même un peu la pêche. par contre, un léger vent occasionnant une houle, nous n'avons rien pris.. à part l'air !!
Qu'à cela ne tienne, ce n'est que partie remise !!!
Pâtes au menu avec de la sauce Pesto. Un régal. Par contre nous devions absolument faire une pizzeria.... et bien pas déçu.
Comme pour Pompéï l'année dernière, les pizzas italienne sont bien meilleurs sur place qyue part chez nous. 18 euros deux pizzas et un 50 cl de rosé, il n'y a rien a dire.
Les italiens ne sont pas tous des "voleurs".. exceptés pour les aires de service de camping car qui sont à mon sens trop cher et n'offrent que trop peu de services.
Juste le droit de se garer et tout est fait pour que vous soyez obligé d'y aller. Impossible de se garer ailleurs avec un CC de plus tout est en travaux avant le rush de l'été.....
Un beau chantier la cote italienne. Espérons que l'été venu, les sites seront agréables à visiter lorsque les travaux auront disparus.

Coté population en ce mois de février.. peu de touristes mais beaucoup de personnes du troisième âge. Le climat doux italien en serait il la cause ?

ital26.jpg ital25.jpg ital22.jpg
Père et fille devant le Grand Hotel d'Alassio Toujours dans les bons coup Pépère ! Une parmi les milliers qui restent dans les arbres

 

ital5.jpg meije.jpg ital3.jpg
Finale Ligure Basilique de Finale Ligure Ah le café italien !!

 

Il nous faudra reprendre le chemin de la France pour être à la maison en milieu de journée samedi. Passant par Vintimille, je m'arrête faire quelques "emplettes ricardiennes"

moins  cher de ce coté de la frontière. Un parking me tend les bras.... je me gare pensant rester qu'une paire d'heures. Il n'en faut pas plsu pour retrouver mon véhicule
coincé par un bus. Visiblement pas content ce chauffeur de car, il m'a littéralement serré m'empéchant de repartir.
Mais c'est mal connaître les qualités d'un porteur propulsion Mercedes Sprinter 318 et de mon compas dans l'oeil !
25cm me sépare de la barrière à l'arrière du véhicule et 30cm du bus pour le devant !

- Meije, dis moi losque je suis tout proche du bus......
- Vas y... vas y... vas y  ... STOP ! je vais derrière regarder.....

Il aura fallu 5 manoeuvres et pas une de plus pour me retrouver parallèle au bus. C'est n'est quand même pas un italien qui allait nous forcer à rester dormir sur le parking !
J'aurais bien aimé voir sa tête le lendemain en arrivant prendre ses fonctions. Je susi persuadé que le premier de ses gestes fut de venir voir qi je l'avais touché.
Même pas peu Pépère LeVoyageur !!!

ital2.jpg ital1.jpg
   

En arrivant à Menton, je dois refaire le plein de carburant à l'Intermarché ou il est à 1,40 euro le litre. Seulement là encore, c'est très étroit mais les possibilités
de manoeuvre de ce véhicule sont impressionantes. On peut quasiment virer dans un mouchoir de poche. Je décide d'aller jusqu'à l'aire de service de Saint Laurent sur Mer.
En arrivant vers 19h, l'aire est bondée ! Collés les uns aux autres je dois passer ma route. La carnaval de Nice étant pour demain, j'aurais pu y penser !
Un terrrain de camping nous tend les bras plus loin... 17 euros sans électricité sous les arbres (pas de TV) et la personne à l'accueil  "tire une tronche...".
Je décide finalement de reprendre la route en direction de Dignes les Bains.

C'est à Puget Thégniet que je trouve finalement une aire de stationnement gratuite en cette saison. Située au bord du Var, l'endroit est calme.
En regardant la carte, je vois que des amis ne sont pas bien loin..... à Colmars les Aples. Et si j'allais leur rendre une petite visite ?
une trentaine de 30km plus loin par une route qui malmène mes suspensions, j'arrive dans cette charmante petite ville forftifiée ou il reste encore pas mal de neige .
Nous y mangerons entre connaissances avant de reprendre la route pour ... en théorie.... Dignes les Bains et son aire de service pour la nuit.
D'ailleurs il fait nuit lorsque j'arrive sur ce vaste champ de foire à peine déneigé au milieu de rien sur les hauteurs de Dignes.
- Je crois que l'on va reprendre la route Poupée, on ne reste pas là dormir, je ne le sens pas !
Et hop.... on repart direction Sisteron.

En traversant Chateau-Arnoux Saint Auban lun panneau aire de service m'attire l'oeil. Tiens mon GPS ne me l'a pas indiqué ?
Va falloir que je mette à jours mes fichiers moi.....
Un grand parking en centre vilel me tend les bras. Nous y passerons la nuit tranquillement garé, un Carthago venu entre temps se joindre à nous.

Le retour se fera par le Col de La Croix Haute. Un vrai avion ce Mercedes 318... il ronfle à merveille dans les montées !
Traversée de Grenoble légèrement  encombré en ce départ de vacnzces à la neige. A Voiron je m'arrête refaire le plein....
Tiens... le voyant du frein à main reste allumé, le bip sonore retentissant. Le temps de trouver de quoi me garer à la hauteur de Moirans
Je crois savoir ce qui se passe, ayant déja démonter le gainage du levier. Le contacteur est grippé ! Un coup de 3en1 et hop, c'est reparti.
Peut être qu'à l'avenir il va falloir réflechir différenment aux déplacements en campng car.
La flambée du prix du gasoil va quelque peu nous obliger à limiter les rayons d'actions des périple.

Enfin, ce qui est pris n'est plus à prendre, telle est ma devise !!

Date de dernière mise à jour : 06/03/2013