Venise, le retour

Dimanche 28 novembre

Le vent a soufflé en rafale toute la nuit et à 8h00 la pluie s’invite. Aie, pas bon plan pour visiter Venise. Chaudement chaussés et vêtus, nous prenons à 100m du CC le transport en commun local… le bateau. 13 euros pour rejoindre Venise, idem au retour. Je ne décrierai pas ici Venise, c’est beau, magnifique, à voir mais à voir sous le soleil.
Même des jours comme celui ci il y du monde. Je n’ose pas imaginer la foule lors des grandes migrations. Cela doit être impraticable, on ne doit rien voir du tout. Là c’est plutôt cool, toutes les boutiques ne sont pas ouvertes et l’on peut facilement errer dans les ruelles très étroites. La place Saint Marc commence à prendre l’eau, les estrades soient d’ailleurs posées en prévision d’une montée des eaux. J’ai bien cherché les pigeons mais je n’ai vu que quelques mouettes.
3 heures plus tard nous décidons de rentrer au CC et de prendre la route du retour. 680 km d’autoroute nous séparent de la région lyonnaise. 14h30 nous prenons le départ…. 17h00 nous sommes à Milan après avoir essuyé de la neige quelques km. -6° à l’approche du tunnel du Fréjus, c’est la neige qui tombe dans la vallée de la Maurienne. Après avoir déposé Benji chez lui, c’est à 23h40 que j’arriverai à la maison après quelques 4100 km en 11 jours !!!!

 

      

Moreau père et fils

   

Venise sous les eaux
Les gondoles sont bâchées

  

Vaporetto sur la lagune
Le pont Rialto (pont des soupirs) inspire Pépère sur le vaporetto

  

Non Pépère, le chianti c'est pour nous...
Que d'eau, que d'eau !

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site